SASU : Que cela peut-il signifier ?

0
14

Pensez à travailler à son compte et seul, créer sa propre entreprise, en être le fondateur et le patron, c’est une idée qui traverse l’esprit de beaucoup de personnes qui ont des rêves à concrétiser, des projets à réaliser ; cette forme d’exercer a été dotée d’une formule lui permettant d’exister, et d’une appellation : SASU, soit une société par action simplifiée unipersonnelle.

« S » comme société :

ce terme désigne une action entreprise par un individu pour créer un espace ou source de travail, cet acte nécessite un certain nombre de formalités à suivre et des engagements à prendre et à assumer.la forme de cette entreprise est variée, selon la loi, elle doit être créée en suivant la règlementation, c’est-à-dire :

  • désigner un président et dans ce cas-là c’est le fondateur lui-même,
  • établir le statut de la société qui se compose d’une série d’articles qui régissent le fonctionnement de l’entreprise.
  • choisir le régime de l’entreprise : personne physique alors elle sera sous le nom du président, ou personne moral et dans ce cas-là, il faudra établir une dénomination.

« A » comme action :

étant donné que dans la SASU l’associé est unique, l’apport financier sera effectué et décidé parla m même et unique personne, elle aura la pleine liberté de décider sur le montant du capital de l’entreprise, il pourra aussi y faire des apports à chaque qu’il estime cela nécessaire et qu’il le souhaite.

« S » comme simplifiée :

 La gestion intérieur de l’entreprise est exclusivement la tâche du président, et c’est lui-même qui se voit capable d’en apporter des finances et des changements. Cela lui simplifie les actions à entreprendre car il n’aura pas de compte à rendre, juste au service de la fiscalité, et là aussi il bénéficie de souplesse alléchante car il y a des seuils pour chaque déclaration fiscale et des facilitations si le chiffre d’affaires ne dépasse pas les limites établies par l’état. D’autres facilitations dans la procédure de la déclaration font que cette forme d’entreprise pourrait attirer plus de monde.

« U » comme unipersonnelle :

 comme on l’a si bien dit dans la dernière idée si dessus, cette forme de création d’entreprise intéresse beaucoup les personnes qui ont toujours caressé le rêve d’exercer seuls, de mettre eux-mêmes les règles de leur entreprise, lui choisir un statut, un cheminement, une optique sur le marché ciblé. Comme dit l’adage : « on n’est jamais mieux serait que par soit même ».

CE « pauvre » président de l’entreprise a t-t-il droit à la sécurité social ?

La réponse et : OUI ! C’est la bonne nouvelle, il sera considéré comme un salarié et aura à verser ses cotisations à la caisse de la sécurité sociale qui en contrepartie lui assurera certains services, on dit bien à certains services, car il ne pourra pas bénéficier d’indemnisation en cas de chômage vu que sa cotisation ne couvre pas ce service ! Cela dit, il n’est pas triste, c’est bien lui le patron, l’unique d’une société où il décide des actions et bénéficie de simplification !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici